Lenteur, douceur, chaleur… Le trio gagnant vers une rencontre de qualité du monde vibratoire

Un fait scientifique

Tout ce qui est vivant vibre. Le mouvement cellulaire fait de chaque vie une centrale énergétique, dont la peau, l’écorce, la carapace…vivantes laisse passer la vibration.

Dès le premier instant de mise en mouvement d’une première cellule (qui se divisera, se multipliera, s’associera pour créer un corps vivant), il y a vibration.

L’énergie n’est pas une croyance. L’énergie est un fait scientifiquement prouvable, vérifiable en laboratoire. Tant que le corps est animé par le mouvement cellulaire.

La lenteur, seul gage de qualité

S’offrir un moment en soin énergétique, c’est accepter de ralentir, de s’arrêter, de se poser.

La rencontre avec l’énergie créée par le corps ne pourra avoir lieu sans cela. Un esprit préoccupé, absent, ne pourra la rencontrer.

Seul le ralentissement permet au coeur de se rouvrir, aux yeux de se réchauffer, au mental de se calmer. L’énergie ne se révèle qu’au coeur ouvert, aux yeux chauds et humides, au mental apaisé.

Bien des rencontres sont nécessaires pour renouer avec cette lenteur, y trouver sens et nourriture. « Rien ne sert de courir… ». La fable du lièvre et de la tortue s’applique impeccablement au monde de l’énergie.

Retrouver du sens à être vivant sur notre planète

Beaucoup d’humains errent sur notre planète, tels des fantômes apeurés. La quête du fantôme : trouver un abris partout, sauf en lui, vu qu’il se sent vide.

Vivre sa vie tel un fantôme, c’est vivre avec un corps fantomatique, dont l’énergie est dispersée, affaiblie.

Ralentir, se poser, prendre conscience de son existence charnelle. Et voilà que je renoue avec le plein. Je sens à nouveau le poids que mon corps exerce sur la planète, sur le siège.

 

 

  • Mon téléphone : 0473/970.249
  • Mon adresse mail : sarahpolain.lumiere@gmail.com (je réponds dans les vingt-quatre heures)

Toute annulation de rendez-vous devra se faire 48 heures à l’avance, par mail ou téléphone. En cas d’annulation de dernière minute, sauf circonstance exceptionnelle grave, il vous sera demandé le versement d’un dédommagement équivalent à 50 euros.